L’écart tarifaire généré par la main-d’oeuvre indépendante au CISSS Côte-Nord explique 70% du déficit

Lors du dernier conseil du CISSS Côte-Nord, plusieurs points ont été abordés, notamment le budget 2022-2023, déficitaire de 70 M$ pour l’exercice se terminant le 31 mars 2023.

Les équipes du CISSS expliquent qu’ils poursuivent leurs démarches avec les instances ministérielles afin de trouver des solutions à la situation déficitaire de l’établissement. Nous avons demandé au CISSS quelles étaient ces solutions.

Le CISSS Côte-Nord a répondu à Arsenal Média que les équipes travaillent à réduire l’utilisation de la main-d’œuvre indépendante, car l’écart tarifaire généré par celle-ci explique 70% du déficit prévu. Le CISSS a aussi souligné qu’aucune coupure de service n’est envisagée pour réduire le déficit.

Nous avons aussi demandé si le CISSS Côte-Nord avait une date ou une idée du temps que cela pourrait prendre pour rétablir le déficit. Ils nous ont répondu que la situation de la main-d’œuvre est très difficile actuellement et que des changements au niveau des conditions de pratique des infirmières réseaux et MOI seront nécessaire pour réduire significativement le déficit.