Un pharmacien de Port-Cartier est radié de son ordre professionnel

(photo pixabay.com)

L’Ordre des pharmaciens du Québec a radié pour 10 mois et demi Mohamed Madi, aujourd’hui pharmacien propriétaire à Port-Cartier. La décision sur sanction en date du 28 février concerne des manquements survenus à partir de 2014, alors qu’il était employé de pharmacies à Sept-Îles et Baie-Comeau.

Monsieur Madi doit vendre son commerce. Il avait plaidé coupable à six chefs d’accusation en novembre. Le conseil de discipline a retenu une plainte du syndic adjoint pour différents manquements au code de déontologie des pharmaciens.

Entre autres, il a illégalement réclamé auprès de tiers payeurs, le remboursement du coût de divers médicaments et services pharmaceutiques. Il a utilisé faussement le nom et les informations d’un prescripteur. Alors qu’il pratiquait à Sept-Îles en décembre 2018, il a fait un usage immodéré de substances psychotropes, dont la cocaïne.