Un Salon de l’emploi en contexte de pénurie à Sept-Îles-Uashat

Au premier Salon « Nipushipan, j’embarque » (Photo Courtoisie)

Le deuxième Salon de l’emploi des Galeries Montagnaises de Sept-Îles-Uashat s’organise le 22 février dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre. Environ 80 employeurs y exposeront des centaines de postes.

La Chambre de commerce de Sept-Îles, Uashat mak Maliotenam agit en soutien du conseil des Innus ITUM. Les organisateurs souhaitent une bonne participation des chercheurs d’emploi de la région.

Le directeur en poste depuis 1 an à la Chambre, John-James Blanchette voit le Salon comme une action concrète à la pénurie de main-d’œuvre. « Nous sommes encore dans une situation difficile en recrutement. Nous sommes en constante recherche de solution et le Salon en est une bonne », affirme-t-il.

Entrevue avec John-James Blanchette, directrice générale Chambre de commerce de Sept-Îles Uashat mak Maliotenam

En nouveauté pour ce deuxième Salon « Nipushipan, j’embarque », les organisateurs intègrent les emplois d’été pour étudiants. Les entreprises s’inscrivent jusqu’au 2 février et les chercheurs d’emploi pourront déposer leur CV sur un nouveau site web créé par ITUM et la Chambre de commerce de Sept-Îles, Uashat mak Maliotenam.