Une année exceptionnelle pour les décès accidentels en Côte-Nord, et l’été ne fait que commencer

La Sûreté du Québec intervient avec de nombreux postes satellites et des effectifs dans toutes les MRC de la région.

Dans la dernière semaine, six personnes ont perdu la vie accidentellement en voiture, en VTT ou par noyade sur la Côte-Nord. Seulement sur la route 138 de la Côte-Nord, sept accidents mortels sont survenus depuis le début de l’année, alors que la moyenne est de moins de deux par an. Et la saison la plus mortelle de l’année ne fait que commencer…

La hausse des décès est fulgurante en 2022 et les causes très variées se désole l’agent de communication de la Sûreté du Québec pour la Côte-Nord, Hugues Beaulieu, en entrevue sur les ondes de la radio basée à Sept-Îles Plaisir FM 94,1. Il y a eu des collisions frontales, un accident avec un orignal et des excès de vitesse.

À la veille d’un deuxième week-end consécutif de trois jours, Hugues Beaulieu invite les gens de la Côte à planifier les voyages en consultant le site web Québec511, même en été. Il faut s’adapter à la situation au volant d’un véhicule, insiste le policier de la SQ. «Le conducteur est toujours responsable de sa sécurité et de celle des passagers et autres usagers de la route et ce qu’il y a autour.»

Entrevue avec le porte-parole de la Sûreté du Québec sur la Côte-Nord Hugues Beaulieu

La SQ est équipée pour intervenir en première ligne rapidement partout sur la Côte-Nord avec de nombreux postes satellites et des effectifs dans toutes les MRC de la région. Lors d’accidents ou d’opération de recherche et sauvetage, au besoin, la SQ appelle ses partenaires pompiers, rangers de l’Armée canadienne et Garde côtière pour sauver des vies sur la Côte-Nord assure Hugues Beaulieu.