Une célébration remplie de traditions pour les diplômés innus du Secondaire

Les diplômés du Secondaire ne sont pas tous jeunes. La doyenne du groupe Jeanne D’Arc Thirnish a reçu la plus grande ovation hier . Elle est entourée des chefs Mike Mckenzie, Ghislain Picard et du ministre Ian Lafrenière.

L’Institut Tshakapesh a réussi une fête significative hier pour les diplômés autochtones de la région réunis à la Salle Jean-Marc-Dion d’Uashat-Sept-Îles. Remplie de traditions en promotion de la culture et de la langue innue, la célébration laissera des souvenirs inoubliables aux participants qui ont défilé hier avec fierté devant leurs chefs et plusieurs dignitaires.

Les finissants ont été gâtés lors de ce 14e Grand rassemblement annuel des nouveaux diplômés innus du secondaire. Il regroupait 140 des 220 diplômés de trois cohortes des communautés innues et naskapis de la Côte-Nord et de Mashteuiatsh. Ces étudiants qui cheminent maintenant vers des études supérieures ont reçu médailles, bourses, cadeaux et beaucoup de reconnaissance.

Le Grand rassemblement a été animé avec brio par l’auteure et enseignante Naomi Fontaine et l’auteur compositeur innu de Maliotenam Spencer St-Onge. Tous les participants ont souligné le courage des diplômés, qui ont poursuivi leurs études dans les conditions difficiles de la pandémie.

Le lancer du mortier pour 140 diplômés à la Salle JMD

«Tous les chefs tenaient à être présents ici pour vous et moi-aussi», leur a adressé le ministre québécois des Affaires autochtones Ian Lafrenière. «C’est important ce que vous avez accompli. Nous en sommes tous très fiers!»

«Continuez de croire à vos rêves. Ne vous sous-estimez pas. Vous êtes capables de grandes choses», a déclaré le chef de la communauté hôte Mike Mckenzie. «Vous êtes des modèles maintenant dans votre entourage. Vous représentez l’avenir de vos communautés et vous bénéficiez de toute notre confiance», a conclu la directrice de l’Institut Tshakapesh Marjolaine Tshernish.

La fête à la Salle JMD hier soir s’est terminée avec un spectacle du groupe de Matimekosh-Lac-John NINAN. Plusieurs partenaires contribuent à bonifier la célébration annuelle des diplômés innus, dont ArcelorMittal, qui remet la bourse «Aishkat – Avenir» à chaque finissant.