Une coop de transport aérien pour des vols à prix abordable sur la Côte-Nord

Lancée à Chicoutimi hier, la nouvelle Coop régionale de transport québécois croit pouvoir offrir des vols Sept-Îles-Québec moins chers qu’à l’époque d’Air Canada.

La Coop souhaite prendre le relais dans les liaisons abandonnées par Air Canada. Un des fondateurs Serge Larivière a parlé au maire de Sept-Îles Réjean Porlier ce matin, qui appuie le projet coopératif.

Le futur transporteur prévoit se munir d’une flotte d’avions Dash 8 Q400 de Bombardier, des appareils de 78 passagers. La Coop recherche un financement initial de 100M$. Les gouvernements de Québec et Ottawa seront sollicités.

«L’annonce d’Air Canada de se retirer de 30 liaisons en région démontre que le modèle actuel privé à but lucratif, n’est pas adapté au besoin des régions. Il faut donc une nouvelle approche», prétend Serge Larivière, aussi président de l’Aéroport international de Mont-Tremblant.