Une école privée plus accessible grâce à la fondation IESI

Mathieu Brien, directeur général Institut d’Enseignement de Sept-Îles. (Photo Courtoisie)

Le directeur général de l’Institut d’Enseignement de Sept-Îles Mathieu Brien travaille depuis quelques années à la création d’un fonds pour rendre l’école privée plus accessible au budget de l’ensemble des familles. L’idée prend forme grâce à la collaboration de la Fondation IESI.

Pour la première année, un fond de 25 000 $ est réservé pour aider financièrement des familles de Sept-Îles et Port-Cartier désireuses de choisir l’école privée, à faire face à l’inscription supplémentaire de 3 800$. « Mon objectif est de permettre aux parents de mettre l’aspect financier de côté. De réfléchir aux besoins de l’enfant et de ses volontés, sans que l’argent pèse dans la balance », explique Mathieu Brien.

Les options correspondant aux passions de plusieurs adolescents s’inscrivent parmi les nombreux avantages de l’école privée sur l’école publique. « La proximité de l’équipe-école et des jeunes est au cœur de notre service personnalisé. Le plus petit milieu que fournit notre école et l’encadrement sont de bons avantages », soutient le directeur.

Entrevue avec Mathieu Brien, directeur général Institut d’Enseignement de Sept-Îles

Le DG de l’IESI rêve de doubler le montant disponible pour soutenir les familles désireuses de fréquenter l’école secondaire de la rue Gamache. La Fondation relancera diverses activités de financement.

Depuis sa création, la Fondation IESI a donné plus d’un million de dollars à l’école, surtout pour des travaux d’amélioration du bâtiment. Le ministère de l’Éducation du Québec subventionne seulement 60% des salaires et des frais de fonctionnement de la seule école privée de la Côte-Nord.