Une énergie propre pour les résidents d’Unamen Shipu et de La Romaine

Lignes électrique entre Unamen-Shipu et Kegaska Photo de : Catherine Morin, Initiative de journalisme local

Les résidents d’Unamen Shipu et de La Romaine seront désormais fournit en électricité par une nouvelle ligne de transport d’Hydro-Québec, cela réduira de beaucoup les émissions de gaz à effet de serre, car ce secteur est actuellement alimenté en électricité par une centrale thermique au diesel.

D’une longueur de 75 km entre Pointe-Parent et La Romaine et d’une tension de 34,5 kV, cette ligne évitera à terme la consommation de près de 4 millions de litres de diesel par année et l’émission d’environ 10 000 tonnes de gaz à effet de serre, ce qui équivaut à retirer 2 500 véhicules à essence de nos routes.

Le tiers des clients de ce secteur de la Basse-Côte-Nord est alimenté au moyen de la nouvelle ligne. À l’été 2022, Hydro-Québec effectuera d’importants travaux de conversion du réseau de distribution d’Unamen Shipu et de La Romaine pour que la totalité de la clientèle soit desservie par la ligne.

La société d’État québécoise Hydro-Québec exploite une vingtaine de centrales thermiques afin d’alimenter en électricité les collectivités trop éloignées pour être raccordées au réseau principal. Si ces centrales représentent une infime partie de la production d’Hydro-Québec (moins de 1 %), elles sont responsables d’environ 43 % de ses émissions de gaz à effet de serre. Hydro-Québec vise à convertir ses réseaux autonomes à un approvisionnement renouvelable à 80 % à l’horizon 2030.