Une entente «négociée avec respect» entre les Métallos et la SFP Pointe-Noire

Le marché du fer connaît des bouleversements, mais les investissements restent importants sur la Côte-Nord.

Le comité de négociation du syndicat des Métallos est plutôt satisfait d’une entente conclue ce mardi matin à Sept-Îles pour la signature d’une première convention collective avec la Société Ferroviaire et Portuaire de Pointe-Noire.

Les 159 travailleurs à l’emploi de la SFP se prononceront lors d’assemblée syndicale en présentiel après le 8 février. Le nouveau contrat de travail s’appliquera aussi aux 75 futurs travailleurs de la SFP Pointe-Noire qui s’ajouteront pour les besoins de la Phase II qui viendra doubler la production à la mine de fer du lac Bloom.

Selon le négociateur des Métallos Dany Maltais, c’est une entente satisfaisante qui a été conclue aujourd’hui par un comité de cinq personnes qui représentent tous les corps de métier à la Société qui voit au transport et au transbordement du minerai de fer des compagnies Tacora, Champion Iron et Tata Steel.