Une jeune Septilienne rêve de participer à Star Académie

Audrey-Ann Leblanc fait un pas de plus vers la réalisation de son rêve qui est de devenir une grande chanteuse. Elle sera à la conquête de Star Académie en participant aux auditions, le 17 octobre à Chicoutimi.

Par Stéphane Tremblay, Initiative de journalisme local, Ma Côte-Nord.com

«Je suis stressée. Un stress positif tellement j’ai hâte», lance-t-elle le sourire aux lèvres.

La jeune fille de 18 ans disposera d’exactement trois minutes pour démontrer la justesse de sa voix et ainsi impressionner le jury.

Elle interprétera une chanson d’Erza Muqoli, une chanteuse à son image âgée de 15 ans, reconnue comme une vedette en France.

«J’ai entendu par hasard cette fille sur YouTube et je suis tombée en amour avec les paroles de la chanson qui parlent du public qui est là pour la supporter.»

Audrey-Ann est consciente que pour être sélectionnée pour l’émission de télé-réalité musicale, elle devra travailler fort, très fort. Et c’est ce qu’elle fait.

Malgré un retour aux études en soins infirmiers au Cégep de Sept-Îles, elle pratique le chant encore et encore. Son seul but: devenir une académicienne de la cuvée 2021.

Chaque jour, elle passe pas moins de deux heures à chanter. « Avec mon karaoké, je commence par des chansons pour réchauffer ma voix pour terminer avec la chanson que je vais présenter aux auditions, en passant par toutes les autres chansons qui me viennent en tête», mentionne l’étudiante qui a publié une vidéo d’elle lors d’une pratique.

Déterminée à obtenir sa place, Audrey-Ann a mis les bouchées doubles, voire triples, ces derniers mois. De fil en aiguille, elle est parvenue à obtenir de l’aide d’un gros nom, Kevin Bazinet.

En effet, le gagnant de La Voix de 2015 a enregistré quelques duos avec elle. Il a été charmé par sa voix. Ils ont notamment enregistré le premier single d’Audrey-Ann, Comme auparavant, qui raconte une véritable peine d’amour vécue par elle à ses 17 ans.

«Il m’a donné des trucs surtout pour les voix de tête avec lesquelles j’avais bien de la difficulté. Maintenant, je sais comment et ça donne plus d’émotion à la chanson», a-t-elle souligné à macotenord.com.

«J’avais 4 ans quand j’ai chanté pour la première fois. Mon père venait de m’acheter une radio de Barbie rose avec un micro.»

Depuis, la jeune femme a multiplié les expériences. Une demi-finale dans la catégorie interprète 13-17 ans au prestigieux concours de Trois-Pistoles en Chansons, des préauditions à La Voix junior et à La Voix, des performances avec Cindy Daniel, des rencontres avec Marc Dupré, Ludovick Bourgeois, Jay Du Temple…«et ce n’est que le début.»

Tel père, telle fille

Audrey-Ann est la fille d’Éric Leblanc, bien connu dans le monde du show-biz sur la Côte-Nord. «C’est le rêve que moi j’aurais voulu réaliser lorsque j’étais jeune. Je lui souhaite de tout cœur d’être retenue aux auditions. Je serai le papa le plus heureux du monde», dévoile le paternel qui a réalisé un vidéoclip avec sa fille d’un père à sa fille.

Le père a même aménagé une pièce de la maison pour installer ses guitares et autres instruments de musique. «Elle a été élevée dans la musique. Je la prenais dans mes bras pendant des heures pour lui chanter des berceuses», raconte celui qui a lancé en 2019 son propre album Ma Place au Soleil avec 10 chansons originales écrites de lui-même. «C’est moi-même qui distribue. Les gens me contactent et j’envoie par la poste ou je vais porter en personne les albums.»

Le père et la fille savent très bien que Star Académie pourrait être un tremplin vers une grande carrière.

Les Wilfred Le Bouthillier (2003), Stéphanie Lapointe (2004), Marc-André Fortin (2005), Maxime Landry (2009) Jean-Marc Couture (2012) sont les gagnants des 5 éditions de Star Académie. Le concept télévisuel, qui a aussi permis de faire connaître de nombreux artistes québécois en poursuivant leur carrière en musique. (Marie-Élaine Thibert, Étienne Drapeau, Marie-Mai) reviendra en 2021 après une pause de neuf ans. La forme que prendra l’émission n’a pas encore été dévoilée.