Une pétition réclame l’embauche de Nicolas Mayrand comme DG de la Ville de Port-Cartier

Le directeur des Loisirs de Port-Cartier Nicolas Mayrand est impliqué au réseau du Sport étudiant et à l'URLS Côte-Nord

Une pétition mise en ligne vendredi confirme que le directeur des Loisirs à Port-Cartier Nicolas Mayrand est le candidat au poste de directeur général rejeté par une majorité des élus municipaux, et ce, malgré les recommandations de la firme spécialisée BRH. La population est invitée à soutenir l’embauche de monsieur Mayrand comme DG sur le site de pétitions change.org.

Nicolas Mayrand estime la démarche citoyenne légitime, tout comme ses ambitions pour accéder à ce poste. Précisons que les recommandations du comité de sélection et des spécialistes en ressources humaines de la firme BRH, qui a coûté près de 15 000$ pour évaluer plusieurs candidats, lui sont favorables.

Les conseillers municipaux Raynald Duguay, Mario Gaumont et Roger Vignola, ont voté le 11 juillet contre la proposition pour l’embauche de Nicolas Mayrand au siège de directeur général. Son nom était resté confidentiel, mais circulait abondamment sur les réseaux sociaux. Le conseil qui était divisé sur le sujet n’a donc retenu aucune candidature au terme du processus.

Lire aussi: Le conseil de Port-Cartier encore divisé, cette fois pour l’embauche d’un directeur général

Le maire Alain Thibault estime que Nicolas Mayrand manque d’expérience. Il ajoute que certains de ses gestes dans le feu de l’action ont fait douter la majorité des élus au conseil municipal. Le conseil se réunit de nouveau ce lundi en séance publique à l’Hôtel de Ville de Port-Cartier.

Les conseillers municipaux Danielle Beaupré et Gilles Fournier ont participé au comité de sélection et n’apprécient pas la décision majoritaire du conseil de ne pas respecter le processus. Le poste de DG retournera donc une troisième fois en affichage. Une personne devra assumer l’intérim lors du départ à la retraite de la directrice Andrée Bouffard le 12 août.

Danielle Beaupré et Giles Fournier s’expliquent encore mal l’attitude du maire et de trois conseillers de la ville. L’évaluation des experts en ressources humaines de BRH dont Arsenal Media a obtenu copie accorde au candidat proposé une maîtrise de l’ensemble des compétences requises pour occuper le poste convoité.

Lire aussi: «Les décisions en fonction d’un grand égo créent la division à Port-Cartier», selon Violaine Doyle