Une présence remarquée des Innus au Gala de l’ADISQ

Une belle délégation innue d’Uashat Mak Mani-utenam au 44e Gala de l’ADISQ avec Jonathan Shetush, Kim Fontaine, Andesha Michel St-Onge, Nelly Jourdain, Mathieu McKenzie, Kateri Jourdain, Nancy Jourdain et Scott-Pien Picard. (photo Facebook)

La présence des artistes des Premières Nations continue sa croissance au Gala de l’ADISQ depuis la création d’un Félix «Artiste autochtone de l’année». Plusieurs artistes bien connus du public du Festival Innu Nikamu de Maliotenam n’ont pas passé inaperçus lors de l’événement télévisé d’hier.

Un des bons moments du Gala est survenu en fin de soirée lorsque Louis-José Houde a introduit Émile Bilodeau qui a interprété Maliotenam avec Ivan Boivin-Flamand. Ce dernier y est allé d’un solo de guitare remarquable à l’invitation de Samian.

Laura Niquay grande vedette de la plus récente édition d’Innu Nikamu et le cofondateur de Kashtin Claude Mckenzie ont complété la prestation autochtone sur scène. Pour le musicien Ivan Boivin Flamand, l’expérience du Gala télévisé d’hier soir a été exceptionnellement enrichissante.

Entrevue avec Ivan Boivin-Flamand, musicien autochtone
Ivan Boivin-Flamand et Scott Pien-Picard (photo Archives)

L’Innu Scott-Pien Picard était en nomination au titre «Artiste autochtone de l’année», comme Natasha Kanapé aussi nommée pour le Félix «Artiste de la relève». Elle a interprété en début de gala une chanson du Cayen Manuel Gasse.

Des représentants de deux nations ont dévoilé le gagnant du Félix «Artiste autochtone de l’année», dont l’Innue Kelly Régis Fortin du groupe Ninan. Elle s’est exprimée dans sa langue pour dire «Merci à l’ADISQ d’encourager le rapprochement de nos peuples.» Le prix qui avait été remis pour la première fois au chanteur Florent Vollant en 2019, est revenu cette fois à Laura Niquay.