Une quinzaine d’élus célèbrent le dépôt de la candidature d’Anticosti à l’UNESCO

Anticosti (Photo Nature Québec)

Ministres canadiens et québécois, chefs innus, maires, préfets et même le premier ministre François Legault ont célébré via Zoom, vendredi matin, le dépôt officiel de la candidature de l’île Anticosti pour devenir le troisième site au Québec reconnu au patrimoine mondial de l’UNESCO.

L’évaluation technique par des spécialistes internationaux va se faire au cours des 18 prochains mois. Les élus réunis virtuellement sont fiers et confiants devant le solide dossier d’Anticosti.

La cérémonie à l’attention des médias a été organisée par la municipalité de l’île. La mairesse Hélène Boulanger dit sentir l’engouement pour la reconnaissance internationale d’Anticosti. Elle souhaite maintenant un développement cohérant à rythme soutenu.

Le préfet de la Minganie, Luc Noël, a souligné l’implication essentielle des leaders autochtones dont le chef innu d’Ekuanitshit Jean-Charles Piétacho, qui lui s’est dit heureux pour une fois d’avoir été invité dès le début du processus.

Le gouvernement de la CAQ était représenté par plusieurs ministres dont les responsables des Relations internationales, du Tourisme et de l’Environnement.

Le ministre Benoît Charrette a affiché sa grande confiance. Les arguments scientifiques incontestables font l’unanimité. Anticosti est le meilleur endroit au monde pour l’observation des fossiles témoignant d’une des grandes extinctions massives de la vie sur Terre, il y a 445 millions d’années.

Steven Guilbault se souvient

Responsable de Parcs Canada qui a monté le dossier de candidature d’Anticosti au Patrimoine mondial, le ministre fédéral de l’Environnement Steven Guilbeault s’est rappelé son passé de militant contre l’exploitation pétrolière sur l’île. Il garde aussi d’excellents souvenirs de ses visites à Anticosti.

M. Guilbeault se souvient qu’il était au côté du premier ministre Philippe Couillard dans une conférence internationale sur les changements climatiques lorsqu’il a annoncé la fin de l’exploration gazière et pétrolière à Anticosti.

Le ministre Guilbeault a aussi souligné le rôle central pour l’émergence du projet du chef Piétacho et de la vision des gens d’Anticosti notamment l’ancien maire John Pineault.