Une rentrée scolaire 2020 dans l’inquiétude de la COVID-19

Ce sont 4267 élèves des écoles primaires et secondaires de Port-Cartier, Sept-Îles et Fermont qui réalisent leur rentrée scolaire ce jeudi matin. Ajoutez à cela les jeunes des écoles innues et anglophones, ça fait beaucoup de jeunes en même temps de retour en classe.

La direction du centre de service scolaire du Fer est confiante d’avoir tout mis en place pour la réussite des élèves en toute sécurité. Les parents ont accès à un guide du ministère de l’Éducation du Québec qui répond à beaucoup de questions.

Les parents conservent des inquiétudes bien normales, admet le directeur Richard Poirier. «Toutes les mesures sanitaires sont en place pour éviter toute contamination. On souhaite tous un succès de la rentrée pour éviter un retour en confinement», assure-t-il.

Le défi est un peu plus grand pour la réussite des Secondaire 4 et 5 à l’école Manikoutai de Sept-Îles. Le centre de service scolaire est contraint de limiter l’accès aux laboratoires de chimie, de physique et de biologie, des matières essentielles pour certains choix de carrière. Le respect de la distanciation sociale est nécessaire dans les labs également.

Les jeunes fréquenteront ces lieux en alternance et travailleront à distance 25 heures par cycle. Toute l’organisation scolaire est redéfinie pour vivre la rentrée avec les contraintes de la pandémie conclue Richard Poirier, ce qui ne nous empêche pas d’espérer un assouplissement.