Une séance du conseil de ville chargée

L'ancien maire Réjean Porlier.

Les élus ont reçu une lettre d’opposition à parfum raciste au projet d’habitation pour étudiants autochtones. Le compostage, le recyclage des textiles, le projet multisport et le coût des travaux de construction ont aussi été abordés.

Réjean Porlier, première partie
Réjean Porlier, deuxième partie