Une tournée Uashat, Moisie et Malio pour Oktoecho

Quinze artistes de cinq communautés proposent un spectacle unique avec l'ensemble Oktoecho (Crédit photo Michel Pinault Hi-Res)

Les mémoires ancestrales sont au cœur d’un projet de création originale de l’ensemble Oktoecho. En s’inspirant des musiques et des danses sacrées de traditions soufies et autochtones du Canada, le groupe  exprime la quête de l’harmonie entre l’homme et la nature dans le spectacle «Transcestral». Il est présenté en tournée à Uashat, Moisie et Maliotenam.

«Il s’agit du projet inspirant et rassembleur de Katia Makdissi Waren et Oktoecho, décrit l’artiste Johanne Roussy, fondatrice de l’Atelier de la 8e île à Moisie. Préparez-vous à vivre une expérience sonore et interculturelle comme rarement vous en aurez l’occasion.»

15 artistes de cinq communautés

L’événement regroupe 15 artistes, chanteurs, danseurs, poètes issus de milieux différents. Parmi eux, la poétesse et chanteuse innue de Maliotenam Katia Rock et Laura Crépeau d’Uashat. Ils empruntent différents styles du jazz à la musique classique et contemporaine. Cinq communautés autochtones et soufies sont représentées.

«Notre musique est non sacrée, mais inspirée des musiques cérémoniales au cœur de Transcestral», explique la directrice artistique Katia Makdissi-Warren. L’idée est de mettre en valeur la transe, plus particulièrement, l’état entre la transe et l’éveil.

Oktoecho

Oktoecho propose son spectacle voyage au bout d’une mémoire commune le 3 août au Musée Shaputuan à Uashat à 10h30, puis en soirée en plein air à la 8e île à Moisie. Les artistes d’Oktoecho participent ensuite au grand festival de musique autochtone Innu Nikamu à Maliotenam le 4 août.