Vandalisme et méfaits publics à Pakua Shipi

Le corps policier de la communauté innue de la Basse-Côte-Nord conseille à sa population d'être plus prudente.

Le service de police de la communauté innue de Pakua Shipi en Basse-Côte-Nord déplore des actes de vandalisme et plusieurs méfaits publics survenus récemment. Les gestes répréhensibles ont été commis sur le site d’un chantier de construction et dans des résidences privées.

Les enquêteurs de Police Pakua Shipi invitent toute personne victime d’un délit ou possédant de l’information susceptible d’éclaircir un crime, à les contacter au 418 947-2787 ou à composer le 911.

En attendant de résoudre la série de méfaits, les policiers conseillent aux citoyens de ne laisser aucun objet de valeur à l’extérieur ou sans surveillance, de bien éclairer les résidences et terrains, de toujours verrouiller résidences et voitures.

Située sur la rive ouest de la rivière Saint-Augustin, la communauté innue compte environ 300 personnes et partage certains services avec la municipalité anglophone de Saint-Augustin qui regroupe moins de 150 personnes.