Vaste opération policière pour une cargaison d’armes… inexistante

Photo Jean St-Pierre - macotenord.com

Les policiers sont intervenus en nombre à Sept-Îles pensant arrêter une cargaison d’armes en ce vendredi après-midi directement dans une camionnette TELUS.

Les images sont rares et ont de quoi surprendre à Sept-Îles. Des agents de la Sûreté du Québec mobilisés en nombre pour arrêter un véhicule sont intervenus à proximité du palais de Justice, sur la rue Napoléon vers 13h50. 

Pistolets à la main, les policiers ont fouillé le véhicule de fonction qui s’était garé sur le bord de la rue devant les yeux ébahis d’un agent TELUS qui ne devait pas comprendre exactement ce qui était en train de lui arriver.

La rue a été en partie bloquée pendant plusieurs minutes, nécessitant l’intervention de pas moins de 8 véhicules de police dont un banalisé.

Fausse alerte au transport d’armes à feu

L’agent d’information pour la SQ, le sergent Marc Teyssier, indique que l’intervention a été réalisée après une fausse dénonciation d’une personne visiblement désorganisée. Le véhicule était en effet vide.

Une personne âgée aurait en effet contacté les services de police, soupçonnant la présence d’armes dans l’arrière du véhicule TELUS.

« On n’a pas pris de chance et préféré intervenir rapidement », indique Marc Teyssier, ajoutant que les policiers vont désormais se tourner vers la personne à l’origine de la dénonciation pour lui porter assistance.