« Venez conduire des taxis pour la coopérative septilienne, pas pour UBER »

taxi

Il y a une possibilité de voir le transporteur américain UBER s’installer dans les régions du Québec dès cet été. Les différentes coopératives de taxis au Québec réagissent, c’est le cas de Carillon Taxi Sept-Îles.

Éric Dufour, l’un des directeurs du CA de la coopérative de la région et chauffeur de taxi, invite les gens qui souhaiteraient conduire un UBER cet été à aller rencontrer son équipe afin de conduire pour la Coop septilienne.

Il explique qu’il manque justement des chauffeurs et que cela demande les mêmes qualifications pour conduire un taxi ou un UBER. Il s’agirait donc de combler des problématiques de pénurie de main-d’œuvre au sein d’une Coop régionale déjà installée à Sept-Îles tout en générant des sous qui n’iront pas à un géant américain.

Selon Monsieur Dufour, UBER est une compagnie américaine qui est faite pour les grands centres, pas pour les régions, car des coopératives existent déjà un peu partout, comme ici, cela viendrait en quelque sorte plus mêler les cartes que d’autres choses.

Entrevue avec Éric Dufour, l’un des directeurs du CA de la coopérative de la région Carillon Taxi Sept-Îles et chauffeur de taxi.