Vente itinérante sous pression: les Septiliens invités à être vigilants

La Sûreté du Québec a reçu quelques plaintes cette semaine concernant des vendeurs itinérants qui emploient des tactiques de vente sous pression à Sept-Îles. Un auditeur nous a notamment fait part d’une situation vécue récemment.

Le porte-parole de la Sûreté du Québec, Jean-Raphaël Drolet, ne peut pas confirmer qu’il s’agit de la plainte à l’origine de cette mise en garde adressée aux résidents de la MRC des Sept-Rivières, particulièrement ceux du secteur Sept-Îles. L’agent précise toutefois que quelques cas de vendeurs itinérants très insistants sont rapportés à Sept-Îles récemment.

Un propriétaire de Sept-Îles affirme avoir déposé une plainte après avoir reçu la visite d’une jeune femme qui tentait de lui vendre un système de climatisation et de purification en laissant miroiter des économies allant jusqu’à 50% sur ses factures d’Hydro-Québec.

Les policiers de la SQ invitent les consommateurs à ne pas signer de contrats sans vérifications et à ne pas laisser entrer de vendeurs itinérants dans leur domicile. Les citoyens sont priés à ne jamais donner de renseignements personnels comme des copies de factures, relevés bancaires ou états financiers. Le consommateur a toujours le droit à un délai de réflexion pour tout contrat signé à domicile, rappelle le porte-parole de la Sûreté du Québec pour la Côte-Nord Jean-Raphaël Drolet.