Vérité et Réconciliation: la députée Gill a passé la journée à Mashteuiatsh

À Mashteuiatsh comme à Maliotenam hier plusieurs activités ont été organisées à la mémoire des victimes des pensionnats.

Marilène Gill a profité de la Journée de la vérité et de la réconciliation pour réclamer des actions concrètes pour les familles et les communautés qui ont subi les traumatismes des pensionnats. La députée porte-parole du Bloc Québécois dans les dossiers autochtones s’est rendue au rassemblement national chez les Innus de Mashteuiatsh.

Marilène Gill demande au gouvernement d’attribuer les ressources financières nécessaires pour la réalisation des recherches historiques qui permettront la commémoration des victimes des pensionnats.

«C’est une journée collectivement bouleversante, aussi difficile que nécessaire, et néanmoins remplie d’espoir. Dans le processus de guérison des familles et des nations éplorées, mais aussi pour l’ensemble des Québécois allochtones, elle est plus que salutaire», a déclaré la députée de la Côte-Nord.

À Mashteuiatsh comme à Maliotenam hier plusieurs activités ont été organisées à la mémoire des victimes des pensionnats, notamment des ateliers de ressourcements, de promotion de la culture ancestrale des Innus, ainsi qu’une marche symbolique.