Vers des augmentations de loyer d’en moyenne 4%

Pas facile de trouver à se loger à Sept-Îles et sur la Côte-Nord, confirme le récent rapport de la SCHL. (Image d'illustration par Depositphotos)

Le Tribunal administratif du logement (TAL) suggère d’augmenter les loyers de 4% au Québec.

Comme chaque année, le TAL dévoile un outil qui permet aux propriétaires d’immeubles de logements du Québec d’être guidés sur l’augmentation de loyer.

Il est suggéré pour 2024 une hausse moyenne de loyer de 4%, autant pour les logements non chauffés que pour ceux chauffés à l’électricité. Cet outil se base sur divers calculs en lien avec les dépenses d’immeubles, les taxes municipales et scolaires ou encore les primes d’assurance, que chaque propriétaire peut remplir.

Pour un loyer de 1000 $, il s’agit d’une augmentation de 46 $ par mois. C’est un record et c’est davantage qu’en 2023 alors que l’on conseillait une hausse moyenne de 2,3 %.

Les locataires de la province peuvent donc s’attendre à une augmentation de loyer encore plus importante que l’an dernier.