Vers la création d’une Réserve de biodiversité Akumunan au cœur du Nitassinan

(photo Courtoisie Conseil de la Première Nation des Innus Essipit)

Jour historique à Essipit ce vendredi! La première rencontre de la Table de concertation de la réserve de biodiversité Akumunan a réuni les acteurs importants de la faune en Haute-Côte-Nord et au Saguenay, comme les gestionnaires des pourvoiries et ZEC, ainsi que les représentants des associations de  villégiateurs et de trappeurs.

La Table aura un pouvoir de recommandation au Conseil de la Première Nation des Innus d’Essipit, qui a entrepris des démarches dès 2003 pour protéger l’habitat du caribou forestier ainsi qu’une vieille forêt sur une superficie de 284 km2.

Le gouvernement du Québec a approuvé en mars le plan de conservation de l’aire protégée, mais les Innus en restent les responsables, puisqu’elle est sur le Nitassinan de la communauté d’Essipit.

Les participants à la première rencontre ont discuté des enjeux liés à la création de l’aire protégée Akumunan, qui signifie «havre». Les réflexions ont porté sur le plan d’action, l’échéancier et la mise en valeur du territoire. Les différents acteurs ont échangé sur leur usage du territoire, leurs besoins et enjeux.