VIDÉO | Une intervention de haute précision en hélicoptère après le bris de lignes à très haute tension sur la Côte-Nord

Capture d'écran de la vidéo d'Hydro-Québec montrant une opération de déglaçage par hélicoptère

Trois des huit lignes principales à très haute tension sur la Côte-Nord sont actuellement hors-service en raison d’une accumulation de verglas importante. C’est pour cette raison qu’Hydro-Québec a dû interrompre la production dans cinq barrages, dont les quatre de La Romaine.

C’est une intervention impressionnante qui est en train de se dérouler pour des équipes spécialisées uniques en leur genre. Pour enlever le verglas qui s’est formé sur plus de 100km de lignes électriques, Hydro-Québec doit intervenir à l’aide d’un hélicoptère qui créé de la vibration pour libérer la ligne électrique de la glace. Une méthode développée par la société-d’État, elle-même il y a plus de 10 ans.

« Il s’agit d’élinguer un poteau et de venir toucher les conducteurs qui par vibration dégagent la glace. C’est une méthode que l’on utilise au besoin sur le réseau, et même parfois pour soutenir des réseaux voisins », explique le chargé d’équipe des relations avec les médias chez Hydro-Québec, Maxence Huard-Lefebvre. 

Sur cette vidéo, on peut voir l’équipe spécialisée lors d’une précédente intervention, alors qu’Hydro-Québec était venue prêter main-forte au même type de bris, au Labrador : 

Une situation exceptionnelle

Ce genre de bris qui va jusqu’à entrainer des arrêts de centrales est très rare. Ce sont les températures proches du point de congélation ces dernières semaines qui peuvent l’expliquer nous explique le chargé d’équipes pour Hydro-Québec : « il y a eu plusieurs fois de la pluie qui s’est rapidement transformée en glace et qui s’est accumulée sur nos lignes. »

Sur la ligne la plus touchée, M. Huard-Lefebvre parle de 100mm d’épaisseur de glace, ce qui a considérablement alourdi la ligne, jusqu’à provoquer la chute de l’un des conducteurs, qui nécessitera une intervention aussi au sol pour la réparer.

Lire aussi – Plusieurs centrales d’Hydro-Québec à l’arrêt sur la Côte-Nord

L’intervention de l’hélicoptère doit durer plusieurs heures. La situation devrait donc rapidement rentrer dans l’ordre pour permettre le redémarrage des centrales mises à l’arrêt ces dernières heures.